Des salles hybrides pour une imagerie perfectionnée au bloc

Article le

Des services équipés à Caen, à Marseille et à Massy.

Des salles hybrides pour une imagerie perfectionnée au bloc

Une salle hybride associe un bloc opératoire à un système de radiographie perfectionné pour pratiquer des interventions mixtes en chirurgie et en interventionnel. Elle permet d’associer aux gestes chirurgicaux et médicaux des techniques d’imagerie interventionnelle de haute qualité. Cette combinaison permet d’effectuer des interventions de pointe mini-invasives sous imagerie 2D et 3D.

Les salles hybrides offrent également une sécurisation des procédures grâce à l’imagerie peropératoire et l’amélioration des résultats cliniques du fait notamment de la réduction des durées des interventions et d’exposition aux radiations ionisantes.

Dans nos établissements

Depuis mai 2008, l’Hôpital privé Jacques Cartier à Massy (92) a ouvert la première salle hybride en France qui associe les techniques de chirurgie cardiaque conventionnelle et de cardiologie interventionnelle percutanée afin de soigner de façon non invasive les patients qui étaient auparavant inopérables.

Il existe actuellement une dizaine de salles hybrides en France dédiées à la chirurgie vasculaire. Celle de l’Hôpital privé Saint-Martin à Caen (14) fut la première à voir le jour en Normandie Occidentale. Une autre salle est dédiée à la rythmologie.

La salle hybride équipe les services de chirurgie cardiaque et de cardiologie interventionnelle de l’Hôpital privé Clairval à Marseille (13) depuis juillet 2018.

Article précédent

Clinique Le Gouz

La première clinique de santé mentale en France à s'adresser aux professionnels de santé.

Article suivant

Retrouver toutes ses capacités après le syndrome de Guillain-Barré

Une belle histoire à la Clinique du Petit Colmoulins à Harfleur.