Journées Nationales de Chirurgie Ambulatoire : l'Hôpital privé Jean Mermoz récompensé

Article le

La 7ème édition des Journées Nationales de Chirurgie Ambulatoire a eu lieu les 10 et 11 janvier 2018. L'Hôpital privé Jean Mermoz a reçu le Prix de "la meilleure vidéo".

Journées Nationales de Chirurgie Ambulatoire : l'Hôpital privé Jean Mermoz récompensé

L'Hôpital privé Jean Mermoz à Lyon a reçu le prix de la meilleure vidéo

La 7ème édition des Journées Nationales de Chirurgie Ambulatoire a eu lieu les 10 et 11 janvier 2018, organisée par l’AFCA à la Maison de la Chimie à Paris. L'Hôpital privé Jean Mermoz a reçu le Prix de "la meilleure vidéo". 

Ces deux journées d’échanges et de débats ont été rythmées entre séances interactives (quiz, participation à l’élection du lauréat de la meilleure communication orale), et retours & partages d’expériences.

À cette occasion et dans le but de participer au concours de la meilleure vidéo, les établissements de santé avaient la possibilité de soumettre une vidéo en respectant les critères : d'information, d'éducation du patient et/ou du médecin généraliste. Sur un total de 20 points, les critères cette fois-ci de notation étaient composés des meilleurs : Sujet, Scénario, Technique et "Émotion" provoquée.

Décerné par la FHP, l’Hôpital privé Jean Mermoz à Lyon a reçu le prix de la meilleure vidéo pour son film sur le "traitement du cancer du sein en chirurgie ambulatoire".

Développé dans le but d’améliorer la prise en charge ambulatoire des patientes éligibles au parcours ; ce film détaille toutes les étapes du parcours clairement définies, facilite la préparation du séjour des patientes et des proches, et permet d’anticiper le retour à domicile. L’Hôpital privé Jean Mermoz était représenté par Claudine Gracies, Damien Villard et Armel Collinot.

Article précédent

Jeudi 4 janvier, participez au Facebook Live Santé !

Venez échanger en direct avec Delphine Blanchard sur sa maladie : l'insuffisance rénale.

Article suivant

Portrait de Pascal Jean-Baptiste, brancardier

Une carrure d’athlète, un sourire radieux et l’œil qui frise quand il évoque son travail, voici Pascal Jean-Baptiste, brancardier heureux à l’Hôpital privé...