Le groupe Ramsay Générale de santé

Rechercher

Ablation de la vésicule biliaire par cœlioscopie

Opération courante, l’ablation de la vésicule se fait dans plus de 9 cas sur 10 par cœlioscopie, c’est-à-dire par des petits trous. La reprise des activités est rapide.

Pourquoi m’opère-t-on de la vésicule biliaire?

Petit sac situé sous le foie, la vésicule biliaire est un réservoir de bile. Or, celle-ci forme souvent des calculs.

L’ablation de la vésicule biliaire (appelée cholécystectomie) est uniquement proposée lorsque ces calculs engendrent des symptômes : douleurs, jaunisse (ictère) ou des complications comme une infection… Les autres indications de la cholécystectomie (polype…) sont rares.

Que va-t-il se passer avant l’opération ?

Une prise de sang va être réalisée et, surtout, une échographie pour confirmer la présence de calculs. L’indication opératoire sera confirmée par le chirurgien. Puis, vous verrez l’anesthésiste.

Vous entrerez la veille, ou le jour de l’opération, et vous devrez rester à jeun.

En quoi consiste l’opération de la vésicule biliaire ?

L’opération s’effectue sous anesthésie générale et dure de 30 à 90 minutes.

Le plus souvent, 3 à 4 petites incisions de 5 à 10 mm sont pratiquées dans la peau du ventre, (plus rarement une seule incision , au niveau du nombril).

Le chirurgien gonfle l’abdomen avec un gaz. Puis, il introduit les instruments et la caméra par les petits trous. Il repère la vésicule biliaire sur un écran, la sectionne et l’extrait par l’un des orifices.

Arrive-t-il que le chirurgien doive tout de même ouvrir le ventre ?

Oui, cela arrive en cas de difficultés, par exemple lorsque les tissus à l’intérieur du ventre sont collés entre eux. Ou lorsque surviennent des complications. Mais, c’est rare.

Que va-t-il se passer juste après l’opération ?

Vous serez surveillé en salle de réveil. On vous donnera des médicaments antalgiques (antidouleur), car de petites douleurs peuvent apparaître au niveau des incisions ou dans les épaules (ce qui est dû à l’insufflation de gaz).

Vous vous lèverez le soir même. La reprise de l’alimentation (boissons, puis aliments solides) se fait le soir ou le lendemain de l’opération. Une diarrhée peut se produire transitoirement.

Et le retour à la maison ?

La sortie est programmée parfois pour le jour même ou, le plus souvent, pour le lendemain.

Il n’y a pas de soins à faire à domicile. Les fils sont le plus souvent résorbables (ils vont disparaître tout seuls). Les douches sont autorisées dès le lendemain. Il n’y a pas de régime alimentaire à suivre. Vous pourrez reprendre rapidement une activité légère, puis le sport après un mois.

Il faut consulter rapidement si vous constatez la présence de douleurs, d’une fièvre, qui pourraient être le signe de complications.

L’arrêt de travail est de 10 jours à 3 semaines.

Le chirurgien vous reverra en général 1 mois après l’opération.

* Nombre indicatif de naissances dans les 23 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/17.