Le groupe Ramsay Générale de santé

Rechercher Mon espace personnel

Hallux valgus

J’ai un hallux valgus


Déformation douloureuse du gros orteil, l’hallux touche préférentiellement les femmes. Des précautions permettent d’améliorer le confort tant que l’intervention n’est pas décidée.

Hallux valgus

Hallux valgus : de quoi s’agit-il ?

L’hallux valgus est une déformation du pied, très fréquente puisqu’elle touche au moins une personne sur vingt. Le gros orteil peut commencer, vers 40-50 ans, à se désaxer (c’est cette anomalie que les médecins appellent « hallux valgus ») vers l’extérieur du pied et à se déformer, le problème s’accentuant au fil des années et des poussées inflammatoires…

Enflammé, gonflé, le gros orteil prend la forme d’un oignon au sommet de son angulation (qui est donc la conséquence de l’hallux valgus), ce qui se traduit par un inconfort, des douleurs, souvent, des difficultés à se chausser, toujours, une déformation de l’avant-pied.

Les deux pieds sont habituellement déformés, l’un pouvant l’être davantage que l’autre.

Qui est touché par l’hallux valgus ?

Cette déformation touche essentiellement les femmes (30 à 40 pour un homme !) et les « filles de » (leurs mères en ont eus avant elles). Plus volontiers, quand elles portent des chaussures à bout effilé et à talons hauts.

Autre facteur favorisant, morphologique : avoir un pied égyptien, c’est-à-dire avec un gros orteil long.

Déformation du pied : ce que vous pouvez faire

Pour ne pas accélérer l’évolution de l’hallux valgus, il faut renoncer aux chaussures à bout pointu et/ou à talons hauts qui précipitent le pied vers l’avant, l’obligeant à supporter le poids du corps, et qui facilitent le chevauchement des orteils.

Il faut préférer des chaussures à bout rond et large, en alternant talons plats et petits talons.

En appoint, on peut pratiquer des exercices d’étirement et des massages, des soins de pédicure.

Enfin, et surtout, on adopte des protections, en gel de silicone, qui limitent les frottements ainsi que des semelles orthopédiques sur mesure (sur le conseil du pédicure-podologue).

Hallux valgus : quand faut-il opérer ?

L’intervention, jamais préventive de la déformation, n’est proposée qu’à un certain point de gêne (à la marche ou esthétique) et/ou de douleur… Celle-ci étant déclenchée par l’appui parce que la charge du corps est transférée sur le reste du pied, notamment les métatarsiens.

* Nombre indicatif de naissances dans les 23 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/17.