Le groupe Ramsay Générale de santé

Rechercher

Jumeaux

J’attends des jumeaux

Lorsqu’une femme attend des jumeaux, la surveillance de la grossesse est plus rigoureuse et l’accouchement peut nécessiter des gestes particuliers de la part du gynécologue-obstétricien.

Une grossesse gémellaire

Quand une femme attend des jumeaux, on dit que la grossesse est gémellaire.

Les jumeaux peuvent être issus de la division d’un seul œuf : on parle de jumeaux monozygotes ou vrais jumeaux (ils ont le même patrimoine génétique). Ils peuvent également être liés à une double ovulation, et donc chacun provient d’un œuf qui lui est propre : on parle de jumeaux dizygotes (faux jumeaux).

Du fait de l’augmentation de l’âge maternel et des traitements de l’infertilité, le nombre de grossesses gémellaires se multiplie.

Comment sont les jumeaux dans l’utérus ?

Il peut y avoir :

- un seul placenta avec deux poches ;

- deux placentas et deux poches ;

- parfois un placenta et une poche.

L’échographie va permettre de savoir si chaque bébé a son propre placenta ou s’il y a un seul placenta pour les deux.

Enceinte de jumeaux : les risques

Lors des grossesses gémellaires, le risque de naissance prématurée est accru et celui de bébés petits, majoré.

Grossesse gémellaire : un suivi particulier

- La maman sera suivie une fois par mois par le gynécologue-obstétricien ;

- parfois, la sage-femme pourra faire des visites à domicile ;

- il y aura davantage d’échographies (une par mois) que lors d’une grossesse avec un seul bébé.

Une naissance particulière

En cas de placenta unique (pour une ou deux poches amniotiques), mieux vaut une maternité de niveau 3 (suffisamment équipée en instruments de surveillance, avec une réanimation néonatale toute proche), a fortiori s’ils naissent avant le terme de 37-38 semaines d’aménorrhée, c’est-à-dire 37-38 semaines écoulées depuis les dernières règles.

 

En dehors de ces conditions particulières, une maternité où le médecin a l’habitude d’accoucher des jumeaux suffit, avec un anesthésiste sur place.

La péridurale est recommandée, en raison du risque plus élevé de césarienne et de « manœuvres » obstétricales. Naissance par les voies naturelles ou césarienne ? C’est selon, comme pour un enfant unique.

Dans la plupart des cas, la naissance du premier jumeau est identique à celle d’un enfant unique.

Le second bébé se présente souvent la tête en bas. L’obstétricien rompt la deuxième poche des eaux puis, si nécessaire, fait tourner le bébé pour qu’il soit en bonne position lors des poussées.

La naissance du second jumeau suit très vite celle du premier ; ils sont tous deux accueillis par une équipe étoffée – obstétricien, sages-femmes et pédiatres. Dans la foulée survient l’expulsion du placenta (appelée la « délivrance »), facilitée par des médicaments qui font se contracter l’utérus.

S’il le juge nécessaire, l’obstétricien peut pratiquer une « révision utérine », c’est-à-dire s’assurer qu’il ne reste pas de morceau de placenta dans l’utérus, ce qui majorerait le risque d’hémorragie.

Accouchement de jumeaux et retour à la maison

Vous aurez 22 semaines de congé maternité après la naissance (soit 34 semaines de congé maternité en comptant les 12 semaines avant la naissance).

Près de 500 tétées (ou biberons) et autant de couches, le premier mois : la naissance de jumeaux n’est pas considérée comme une mince affaire

* Nombre indicatif de naissances dans les 23 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/17.