Le groupe Ramsay Générale de santé

Rechercher Mon espace personnel Ramsay Services

La fistule artério-veineuse pour hémodialyse

Je dois avoir une fistule artério-veineuse pour hémodialyse


Pour que l’on puisse faire vos séances d’hémodialyse, le chirurgien crée à votre bras (gauche si vous êtes droitier, droit si vous êtes gaucher) une fistule artério-veineuse dans laquelle l’infirmière va planter les aiguilles.

La fistule artério-veineuse pour hémodialyse

Qu’est-ce qu’une hémodialyse ?

Pour que la dialyse soit possible et efficace, il faut un bon débit sanguin. Celui des veines est trop faible. Celui des artères est bon, mais on ne peut pas piquer de façon répétée dans vos artères. On a donc recours à une astuce : le chirurgien crée sous anesthésie une dérivation du sang de l’artère radiale dans une veine superficielle de l’avant-bras. Cette veine va s’hypertrophier : c’est la fistule artério-veineuse (FAV). Celle-ci allie deux qualités : elle est superficielle (donc facile à piquer) et elle possède un débit adapté.

Parfois, le chirurgien devra interposer entre l’artère et la veine une prothèse biologique ou synthétique. Pour vous, le résultat sera le même.

Parfois, l’intervention se fera au niveau du pli du coude, voire au bras.

Surveillez votre fistule artério-veineuse

Comme du sang sous pression circule dans votre fistule, vous le percevrez sous forme d’un frémissement (appelé thrill) en posant la main dessus. Si le frémissement diminue ou même disparaît, appelez rapidement le centre de dialyse.

Ménagez-la

Il ne faut pas :

– dormir sur le bras de votre fistule ;

– porter de montre ou de bracelet du côté de la fistule ;

– porter des manches trop serrées ;

– porter des lourdes charges sur votre bras (sac de commissions, bûches...).

Signalez

Si, un jour, vous êtes vu par un médecin ou une infirmière qui ne travaillent pas dans un centre de dialyse, signalez-leur que vous avez une fistule artério-veineuse et qu’il ne faut pas :

– prendre votre tension de ce côté ;

– faire de prise de sang de ce côté ;

– faire de pansement compressif de ce côté.

Notez tout signe d’infection

Localement, rougeur, augmentation de chaleur et écoulement peuvent signer une infection de votre fistule. Il en est de même si vous avez de la fièvre. Signalez-le rapidement au centre de dialyse.

Hygiène

Tous les jours, lavez votre bras à l’eau et au savon

Avant toute séance : lavez à l’eau et au savon.

L’infirmière va désinfecter avant de piquer.

Chez vous

• Ne grattez pas les croûtes.

• Si un petit saignement apparaît, mettez un petit pansement stérile et appuyez doucement dessus.

• Si le saignement ne passe pas ou s’il est abondant : appelez le centre de dialyse.

* Nombre indicatif de naissances dans les 23 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/17.