Le groupe Ramsay Générale de santé

Rechercher Mon espace personnel Ramsay Services

La naissance

L’entrée à la maternité : du travail à l’accouchement

La date est proche. Vous avez des contractions utérines. Vous vous rendez à la maternité. La sage-femme va vous examiner pour savoir si c’est pour maintenant… ou pas.

La salle de prétravail

Première étape, la salle de prétravail, où la sage-femme va vous examiner.

Selon le rythme et l’efficacité des contractions sur l’ouverture du col , la sage-femme prend la décision de vous renvoyer à la maison si la naissance paraît lointaine, ou de vous garder un certain temps dans cette sorte de sas, parce que le col est encore fermé, les contractions anarchiques et peu douloureuses.

Grâce à un monitoring (plus précis que l’auscultation à l’oreille), elle enregistre, d’une part, l’intensité des contractions de l’utérus , d’autre part, le rythme cardiaque du fœtus .

L’appareil de monitoring comporte un capteur de pression (pour enregistrer les contractions utérines), associé à un appareil à ultrasons (à effet Doppler) pour les battements du cœur.

Cet appareil est posé sur le ventre de la maman.

Deux solutions :

- soit la sage-femme estime que le travail n’a pas commencé, et elle vous dira de rentrer chez vous ;

- soit elle estime que le travail a commencé, et vous serez surveillée jusqu’à ce qu’elle juge le moment venu de vous conduire en salle d’accouchement.

La salle d’accouchement

Quand la sage-femme considère que l’accouchement est imminent (les contractions utérines vont crescendo, le col s’ouvre), vous serez conduite en salle d’accouchement.

Elle pose une perfusion dans une veine superficielle de votre avant-bras.

Le monitoring est toujours en fonction. L’équipement nécessaire à la péridurale est mis à disposition de l’anesthésiste.

La sage-femme peut avoir recours à des appareils de surveillance plus spécialisés, notamment un capteur du rythme cardiaque fœtal qu’elle pose sur la tête du bébé par voie vaginale.

Le milieu n’est pas stérile et le papa, équipé d’une casaque et de surchaussures, peut évoluer aux côtés de la maman.

Les maternités sont dites de niveau 1 à 3 :

- niveau 1 quand elles disposent d’une petite réanimation néonatale pour des enfants nés à terme, a priori sans complications ;

- niveau 3 pour les enfants grands prématurés (de moins de 33 semaines) ou porteurs d’une malformation devant être prise en charge immédiatement après l’accouchement.

* Nombre indicatif de naissances dans les 23 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/17.