Le groupe Ramsay Générale de santé

Rechercher Mon espace personnel

Opération des hémorroïdes

Je vais être opéré des hémorroïdes

L’opération des hémorroïdes est indiquée quand les traitement locaux et généraux réalisés auparavant n’ont pas été suffisamment efficaces. Elle a pour but de faire disparaître les crises douloureuses et/ou les saignements. Elle doit être précédée d’un bilan du gros intestin (côlon) et du rectum (partie terminale de l’intestin) pour préciser l’état de l’intestin avant l’opération.

Opération des hémorroïdes

Hémorroïdes : quel type d’opération est utilisé ?

L’opération des hémorroïdes utilise deux types de techniques chirurgicales qui n’ont pas tout à fait les mêmes indications :

– la première technique, la plus utilisée, concerne des hémorroïdes invalidantes et consiste à supprimer totalement ou partiellement celles-ci en les ligaturant, puis en les excisant ;

– la seconde concerne les hémorroïdes internes, qui ressortent du canal anal du fait d’un petit prolapsus rectal (partie terminale du rectum qui ressort un peu), et consiste à réduire leur taille en les agrafant dans ce canal.

Comment se passe une opération des hémorroïdes ?

• Vous entrez à l’hôpital la veille ou le jour même de l’opération pour deux ou trois jours habituellement.

• Quelques jours avant l’opération, il est recommandé de prendre des laxatifs afin d’éviter une première selle dure juste après l’opération. Il n’y a pas de régime alimentaire particulier à suivre.

• Un petit lavement ou suppositoire évacuateur est alors réalisé quelques heures avant l’opération ainsi qu’un rasage des poils de l’anus. Il est important de vider complètement sa vessie juste avant l’intervention pour limiter les difficultés à uriner après l’opération.

• L’opération dure entre 20 et 50 minutes.

• Vous pourrez reprendre une alimentation normale dès le soir de l’opération.

Juste après une opération des hémorroïdes

Des médicaments contre la douleur et des laxatifs seront prescrits pour réduire la douleur dans les suites opératoires, en particulier lors des premières selles.

Vous aurez aussi 2 à 3 bains de siège à prendre par jour (il faut signaler si vous êtes allergique à l’iode) ainsi qu’une crème protectrice et apaisante à appliquer localement en massant autour et dans l’anus.

Ces traitements permettent habituellement de rendre la douleur supportable, en particulier lors des premières selles qui ont lieu au 2e ou 3e jour.

Et ensuite ?

La douleur et la gêne occasionnées par l’opération durent entre 4 et 6 semaines. Cependant, les médicaments contre la douleur, les traitements locaux et les traitements laxatifs vont permettre de les réduire rapidement.

Mais il reste capital que les suites opératoires soient surveillées tous les 7 à 14 jours par l’opérateur lui-même ou son équipe jusqu’à cicatrisation complète.

* Nombre indicatif de naissances dans les 23 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/17.