Le groupe Ramsay Générale de santé

Rechercher Mon espace personnel Ramsay Services

Rééducation et réadaptation post-AVC

Quelle rééducation neurologique après un AVC ?


Les objectifs de la réadaptation neurologique après un accident vasculaire cérébral (AVC) sont de permettre à un patient de récupérer le plus de capacités motrices possible ou de développer des stratégies de compensation. Grâce à elle, le patient doit retrouver le maximum d’activités physiques et sociales et un mode de vie plus autonome.

Quels sont les objectifs de la réadaptation neurologique après un AVC ?

Elle porte :

  • d’une part, sur la prévention des complications (encombrement pulmonaire, phlébite, rétractions musculo-tendineuses, escarres...) ;
  • d’autre part, sur la récupération de la station debout et de l’équilibre, de la motricité (marche, capacité à prendre un objet...).

Cette rééducation, réalisée par un professionnel (kinésithérapeute, ergothérapeute, infirmier...), doit intervenir le plus rapidement possible après l’AVC (phase aiguë avant le 14e jour), mais aussi à distance de cet épisode, dans un centre spécialisé ou à domicile.

En quoi consiste la rééducation post-AVC ?

Sensibilité

La rééducation porte, d’une part, sur la sensibilité de la peau et, d’autre part, sur la perception de la position du corps et des membres dans l’espace (perception proprioceptive).
Cette rééducation de la sensibilité peut débuter à la phase aiguë par des exercices de mobilisation des membres et du corps, de stimulation sensorielle de la peau par des massages réalisés par un kinésithérapeute.

Motricité

Une rééducation de la main par un rééducateur a pour but de réapprendre à saisir les objets et à les utiliser. Des exercices physiques réguliers peuvent améliorer la condition physique (en particulier, au niveau cardio-vasculaire) et l’endurance.
Un programme de renforcement musculaire permet d’améliorer la force musculaire et ses performances.

Gestes de la vie quotidienne

L’ergothérapeute va réapprendre au patient à effectuer des gestes de la vie quotidienne : se laver, se coucher, s’habiller, porter un verre à sa bouche, se brosser les dents…).

Parole

L’orthophonie doit permettre de récupérer une meilleure élocution. Il intervient aussi s’il existe des troubles de la perception dans l’espace.

Quels sont les outils utilisés pour la réadaptation suite à un AVC ?

Les outils utilisés dans le cadre d’une rééducation post-AVC sont le biofeedback qui permet au patient de s’autoévaluer et de constater ses progrès (mobilisation des muscles de la jambe, par exemple, pour préparer à la marche) et l’électrothérapie pour stimuler les muscles au moyen d’électrodes de manière progressive. Mais, c’est la conjonction de ces méthodes qui va permettre, dans le temps, de récupérer le maximum de fonctions possibles, en particulier la marche pour plus d’autonomie.
Ultérieurement, l’entraînement sur un tapis roulant contribuera à cette récupération. Des techniques d’imagerie mentale, qui consistent à évoquer et à répéter mentalement un mouvement pour le réaliser ensuite, sont aussi parfois utilisées.
Enfin, la réalité virtuelle (outil informatique) est prometteuse pour cette rééducation car, dans un environnement simulé, le sujet peut interagir par différents moyens : toucher, vision, mouvements.

* Nombre indicatif de naissances dans les 23 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/17.