Le groupe Ramsay Générale de santé

Rechercher

Séance de dialyse

Comment se déroule une séance d’hémodialyse ?

Vos reins ne fonctionnant plus, vous êtes pris en charge dans un centre d’hémodialyse ou vous allez être dialysé trois fois par semaine. En vue de cette hémodialyse, vous avez déjà eu la création sur l’avant-bras d’une fistule artério-veineuse (voir fiche ) dans laquelle l’infirmière va piquer les aiguilles à chaque séance.

Avant la séance

L’infirmière aura préparé l’appareil d’hémodialyse sur lequel vous allez être dialysé. Elle aura installé et rincé sur cette machine le dialyseur et le circuit de tubulures.

Vous serez arrivé à votre séance avec un vêtement muni de manches amples que vous pourrez bien remonter afin de dégager votre fistule pendant toute la séance.

En arrivant, vous accomplirez deux gestes essentiels :

  • vous vous pèserez : étant donné que vous n’urinez plus ou presque plus, les liquides que vous avez consommés se sont accumulés sous forme d’œdèmes, et l’infirmière va régler la machine pour vous faire perdre le poids que vous avez pris ; pour ce faire, elle fera la différence entre le poids sur la balance et votre poids « sec » (poids de base sans œdèmes) déterminé par les médecins ;
  • vous laverez bien le bras de votre fistule à l’eau et au savon.

Ensuite, vous vous installerez sur le lit (ou sur la chaise longue) situé près de « votre » machine.

La séance

L’infirmière prendra votre tension artérielle (au bras opposé à celui de votre fistule).

Elle mettra des gants stériles, placera l’avant-bras où se trouve votre fistule sur un dispositif stérile, la nettoiera avec une solution antiseptique, y piquera les deux aiguilles. Elle fixera alors les aiguilles avec des adhésifs stériles, les raccordera au circuit « sanguin » de dialyse et mettra en route la pompe qui va aspirer votre sang. Le sang gagnera le dialyseur, puis reviendra vers la fistule. L’infirmière branchera le circuit de dialysat sur le dialyseur. Elle réglera la machine en fonction de votre état.

Pendant la séance (qui dure en moyenne 4 heures), vous pourrez lire, écouter de la musique, regarder la télévision, dormir…

L’infirmière sera présente tout au long de la séance ; elle vous surveillera (notamment prise de tension), contrôlera la machine, interviendra en cas d’alarme sonore…

Il se peut que vous ressentiez des incidents, comme une chute de tension ou des crampes ; l’infirmière fera immédiatement le nécessaire.

La fin de la séance

L’infirmière arrêtera la machine et vous « restituera » votre sang. Elle enlèvera les aiguilles et apposera une petite compresse en vous demandant de la tenir appuyée pendant quelques minutes. Puis elle vérifiera l’absence de saignement et vous mettra un pansement maintenu par un adhésif qui ne doit jamais faire le tour du bras pour ne pas comprimer la fistule.

Ensuite, elle prendra votre tension, d’abord couché ou assis, puis debout.

Après quoi, vous irez vous peser pour vous assurer que vous avez bien atteint votre poids sec.

* Nombre indicatif de naissances dans les 23 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/17.