Arrivée du programme de Récupération Améliorée Après Chirurgie à la Clinique du Sport et de Chirurgie Orthopédique (59)

Article Par Ramsay Santé, le

La Clinique du Sport et de Chirurgie Orthopédique a mis au point un programme pour ses patients après une pose de prothèse totale de la hanche ou du genou.

Arrivée du programme de Récupération Améliorée Après Chirurgie à la Clinique du Sport et de Chirurgie Orthopédique (59)

La Clinique du Sport et de Chirurgie Orthopédique (Hauts-de-France) a mis au point un programme de récupération améliorée après chirurgie (RAAC) pour ses patients après une pose de prothèse totale de la hanche ou du genou. Présentation du projet avec Arnaud Alawoe, directeur des opérations.

La RAAC est un type de prise en charge permettant au patient de se rétablir, de retrouver plus rapidement son autonomie après un acte chirurgical et de rentrer au domicile dans un délai de séjour plus court ou le soir même de l’intervention. Ce programme, fondé sur une approche globale et pluridisciplinaire, accompagne le patient avant, pendant, et après son opération, tout en réduisant le temps d’hospitalisation. Celui-ci est placé est au cœur de la prise en charge et devient acteur de sa santé. 

Une coordination des professionnels de santé

Comment bénéficier du programme ? "À la demande du chirurgien, le patient bénéficie du programme RAAC. Il est contacté par la suite par l’infirmière coordinatrice, explique Arnaud Alawoe. L’anesthésiste confirme l’éligibilité du patient. Puis, l’infirmière coordinatrice le convie pour une radio préopératoire, puis à une réunion préopératoire".

La réunion préopératoire informe le patient des modalités de sa prise en charge, des suites opératoires, des traitements à sa sortie, des gestes autorisés ou proscrits, etc. "Nous effectuons un vrai travail de préparation, pour que le patient soit dans les meilleures conditions possibles à chacune des étapes. La veille de l’intervention, l’infirmière l’appelle pour refaire le point avec lui. Elle l’assiste tout au long du processus pour éviter toute forme d’anxiété".

Accompagner le patient après l’opération

Le rôle de l’infirmière coordinatrice ne s’arrête pas là. Après l’opération, elle s’assure du bon état de santé du patient et le joint par téléphone trois fois dans la semaine suivant sa sortie. Des consultations de chirurgie sont également prévues 4 et 6 semaines après l’intervention. 

"La RAAC rend les patients véritables acteurs de leur prise en charge : ils se rétablissent à leur rythme, peuvent se déplacer, être entourés de leurs proches, tout en bénéficiant d’un suivi médical régulier et attentif".

Une véritable avancée, qui évite au patient un séjour prolongé à l’hôpital !

La RAAC, ce sont nos patients qui en parlent le mieux !

Article précédent

Covid-19 et continuité des soins : le cas du Centre de Radiothérapie de Bobigny - IRHE

Malgré la pandémie de Covid-19, les établissements de consultation et de soin ont maintenu les prises en charge. C’est le cas du Centre de Radiothérapie de...

Article suivant

Athlètes et sportifs occasionnels, la reprise du sport après le confinement

Après plus de 2 mois de confinement, les sportifs aguerris et les athlètes du dimanche vont devoir redémarrer leurs disciplines avec prudence.