Faire de la prévention un mode de vie

Article le

L’association Sport dans la Ville, en partenariat avec la Fondation Ramsay Générale de Santé, a organisé une rencontre entre des jeunes défavorisés et le personnel soignant d'établissements de santé sur le thème du sport et de la santé.

Faire de la prévention un mode de vie

Un beau moment de partage !

L’association Sport dans la Ville, en partenariat avec la Fondation Ramsay Générale de Santé, a organisé le 30 avril à Tourcoing une rencontre entre des jeunes défavorisés et le personnel soignant d'établissements de santé sur le thème du sport et de la santé. Une journée dédiée à la prévention.

"Cette rencontre était placée sous le signe de la convivialité, du dialogue et de la confiance", avance Anne Vanhee, responsable communication du Pôle Lille Métropole. Le 30 avril dernier, une journée dédiée à la prévention chez les jeunes était organisée au Kipstadium de Tourcoing. Initié avec succès il y a un an par l’Hôpital privé de la Loire à Saint-Étienne, ce projet de prévention auprès des jeunes des quartiers défavorisés avait été retenu et financé par la Fondation Ramsay Générale de Santé. Un succès que la fondation a voulu prolonger en proposant à l’association Sport dans la Ville de le déployer dans d’autres établissements du groupe.

L’événement lillois a ainsi rassemblé une vingtaine de jeunes de 13 à 17 ans venant des quartiers prioritaires roubaisiens - où cette association spécialisée dans l’insertion intervient - et différents médecins de l’Hôpital privé La Louvière et de la Clinique du Sport et de Chirurgie Orthopédique.

Une approche pédagogique

"Notre démarche est préventive", souligne Anne Vanhee qui insiste sur "l’importance d’aborder avec les jeunes les sujets qui les préoccupent". D’où l’organisation en trois temps de cette journée : des ateliers animés par des médecins spécialisés autour de trois thèmes (sommeil, obésité,  addic-tions), des échanges entre tous les participants, un tournoi de football entre jeunes et personnel soignant qui clôturera la soirée. Une approche pédagogique, donc, "qui doit pousser ces jeunes à intégrer la prévention dans leur mode de vie, et qui a reçu des échos très positifs de la part des professionnels de la santé", ajoute la responsable communication. 

Première opération de ce genre pour le Pôle Lille Métropole, cette journée devrait aussi donner à ces jeunes défavorisés l’occasion de découvrir les métiers de la santé et des parcours pouvant susciter des vocations.

Article précédent

Interruption de tâche : la distribution des médicaments sécurisée

En complément d’une expérimentation de la Haute Autorité de Santé, la Clinique du Moulin a mené une étude ergonomique afin d’effectuer un bilan complet de la...

Article suivant

Samedi du sport spécial rugby : une journée riche en échanges

Organisée par les praticiens de la Clinique du Sport, la 6ème édition des Samedis du sport s’est tenue le 25 mai dernier à Marcoussis au sein du Centre...