La Direction Recherche & Enseignement mobilisée contre le Covid-19

Article Par Ramsay Santé, le

Engagée contre le Covid-19, la Direction Recherche & Enseignement du groupe Ramsay Santé participe à plusieurs études cliniques.

La Direction Recherche & Enseignement mobilisée contre le Covid-19

Engagée contre le Covid-19, la DRE participe à plusieurs études cliniques.

Depuis 2013, la Direction Recherche & Enseignement (DRE) du groupe Ramsay Santé soutient l’innovation en matière de recherche thérapeutique et diagnostique. Engagée contre le Covid-19, elle participe à plusieurs études cliniques : des registres nationaux mais également des études de prévalence et des essais thérapeutique. Entretien avec Stéphane Locret, médecin, Directeur de la DRE et Aurélie Courtin, chercheur biologiste et directrice de projets.

Comment fonctionne la DRE ?

Stéphane Locret : La structure bénéficie de financements publics pour pouvoir accompagner et conseiller nos médecins dans leurs projets de recherche et de publications scientifiques. Cela nous permet de valoriser les domaines d’excellence des chercheurs du groupe. En parallèle, nous développons des partenariats institutionnels ou industriels. 

En quoi consiste l’investissement de la DRE dans la lutte contre le coronavirus ?

Stéphane Locret : Elle agit à deux niveaux. Dans un premier temps, nous favorisons l’intégration des données recueillies par nos établissements à des registres externes nationaux. Ramsay Santé est fortement implanté en France, particulièrement en Île-de-France. Depuis le début de la crise sanitaire, ses établissements ont accueilli de nombreux patients Covid-19, ce qui a permis de collecter de nombreuses données cliniques, biologiques et médicales. Notre rôle a donc été de les valoriser dans ces registres qui seront utiles dans le travail fait et à venir par tous nos chercheurs. Actuellement, elles permettent de faire avancer les études de plusieurs cohortes multicentriques sur l’impact du Covid-19 et pour citer un exemple précis, sur les patients atteints du cancer notamment.
Dans un second temps, la DRE œuvre auprès du ministère et des centres coordonnateurs pour que nos établissements soient intégrés dans les essais cliniques thérapeutiques nationaux. À ce titre, nous avons un centre investigateur dans l'étude CORIMUNO-19, par exemple.

Aurélie Courtin : Par ailleurs, nous soutenons le développement d’essais cliniques dont nous sommes promoteurs. Il y a quelques semaines, nous avons lancé un nouvel appel à projets destiné aux praticiens du groupe Ramsay Santé. Les procédures pour les candidatures ont été accélérées. Aujourd’hui, cinq propositions destinées à faire avancer la recherche sur le Covid-19 ont été acceptées par le Conseil d'Orientation Scientifique. Leur protocole est actuellement en cours d’écriture. 

Pourquoi cet engagement de la DRE est-il important ?

Stéphane Locret : C’est fondamental pour montrer l'implication de nos praticiens dans la prise en charge de cette épidémie tant sur le plan du soin que de la recherche, avec une vraie volonté d’agir en première ligne.
Aurélie Courtin : C’est vrai que le secteur libéral est souvent un peu oublié lorsqu’on parle de recherche. Pourtant, Ramsay Santé dispose d’un véritable vivier de praticiens de talent qui ne demandent qu’à s’investir, que ce soit au niveau des essais thérapeutiques ou des projets de recherche.

Article précédent

En réanimation, des tablettes pour maintenir le contact entre les patients et leurs proches

Les patients pris en charge dans les établissements de santé souffrent de leur isolement. Des solutions ont donc été développées… avec succès !

Article suivant

Pandémie et renfort de soignants : l’expérience de Catherine de Paris à… Paris

Catherine nous raconte son expérience au sein d’un service Covid+.