À la maternité : un dispositif pour les mamans malentendantes et sourdes

Article Par Ramsay Santé, le

À la maternité de l’Hôpital privé de Villeneuve d’Ascq (Hauts-de-France), un tout nouveau dispositif a fait son apparition.

À la maternité : un dispositif pour les mamans malentendantes et sourdes

La technologie au service d'une communication douce

Si toutes les maternités mettent un point d’honneur à accueillir leurs patientes de manière égale, certaines redoublent d’effort pour apporter en plus une forme d’équité, notamment lorsqu’un handicap est présent.

À la maternité de l’Hôpital privé de Villeneuve d’Ascq, établissement Ramsay Santé situé dans les Hauts-de-France, un tout nouveau dispositif a fait son apparition. L’objectif ? Aider les jeunes mamans sourdes ou malentendantes à mieux communiquer avec le personnel soignant, préservant leur intimité et les aidant dans leurs premières heures de maman. Présentation de l’appareil avec Nathalie Pointurier, responsable du programme d’accompagnement MyNea et sage-femme. 

La technologie au service d'une communication douce

À l’initiative de l’intégration de ce dispositif au sein de la maternité, un groupe de réflexion créé il y a un an avec Clémence Lesselin, psychologue de l’établissement, Nathalie Pointurier et deux autres collaborateurs. « Nous voulions proposer un accompagnement différent, adapté aux patientes et, surtout, adapté à leurs handicaps. C’est ainsi que nous avons trouvé le Pack Maternité Jenile », expliquent-ils. 

Il s’agit d’un petit cube équipé de capteurs-récepteurs reliés à un clown qui sera placé dans le berceau du bébé. « Quand le bébé pleure, le cube disposé à côté de la maman va s’allumer pour le lui signaler. Même principe avec la porte d’entrée de la chambre : un bouton permet aux soignantes de prévenir de leur arrivée et un signal lumineux et un coussin vibrant alerteront la maman. » 

Autonomie et intimité

L’installation de ce nouveau type d’équipements au sein des maternités va avoir plusieurs objectifs. Tout d’abord, il va permettre d’améliorer l’accessibilité globale de l’établissement mais aussi de donner davantage d’autonomie et d’intimité aux patientes. Elles deviennent ainsi moins dépendantes du personnel soignant et prennent leurs propres marques en tant que maman

Associée à l’équipement Jenile, la maternité a aussi investi dans un VictorReader, dispositif qui va permettre aux patientes malvoyantes de pouvoir prendre connaissance des documents de la clinique avec davantage de facilité. « Nous sommes également en contact avec une personne référente et malvoyante qui a commencé à traduire tous nos documents en braille. Nous voulons renforcer toujours plus cette accessibilité et proposer de nouveaux dispositifs à l’avenir. » Une belle initiative qui donnera certainement des idées à d’autres établissements.

Article précédent

Portrait de soignante : Emmanuelle Zbik, manipulatrice en radiologie

Portrait d'Emmanuelle Zbik, manipulatrice radio exerçant à l’Hôpital privé de Bois Bernard (Hauts-de-France, 62).

Article suivant

Partage des techniques d’anesthésie locorégionale entre spécialistes

La Clinique Jouvenet, à Paris, propose des formations individuelles et personnalisées à l’anesthésie locorégionale sous échographie, à destination des...