Le Néphropôle, une structure dédiée à la prise en charge des maladies rénales

Article le

Le Néphropôle est une structure à taille humaine au sein de laquelle chaque patient est suivi par une équipe référente.

Le Néphropôle, une structure dédiée à la prise en charge des maladies rénales

Situé au sein du Médipôle Lyon-Villeurbanne, le Néphropôle est une structure dédiée à la prise en charge des maladies rénales. Les 6 néphrologues et les équipes soignantes prennent en charge plus de 275 patients et réalisent environ 35 000 à 40000 séances de dialyse par an, toutes techniques confondues.

 Les équipes travaillent en étroite collaboration avec les différents services et compétences médicales du Médipôle Lyon-Villeurbanne : services de médecine et chirurgie vasculaire, laboratoires, imagerie médicale, urgences, réanimation, SSR et rééducation... Une attention particulière est apportée à la personnalisation du parcours de soin qui prend en compte la pathologie médicale du patient mais également ses contraintes personnelles et professionnelles. Les patients bénéficient d'une éducation thérapeutique avec des entretiens individuels et des ateliers en groupe, en lien avec les équipes soignantes, la psychologue, l'assistance sociale et la diététicienne. Le programme "Educ Nephro", validé par l'ARS en 2013, a pour vocation d'informer le patient sur sa maladie et les techniques de soins qui lui sont proposées.

L’accès à la liste d’attente de transplantation rénale est favorisé, avec une équipe médico-infirmière dédiée à la réalisation et au suivi des bilans, et à un lien fort avec le centre de transplantation.

 

L’autonomie du patient au Néphropôle

L’autonomie doit être considérée comme la liberté donnée aux patients de réaliser eux-mêmes tout ou partie de leurs traitements.

Cette autonomie doit être encouragée, car elle est associée à une meilleure acceptation des traitements et à une meilleure qualité de vie.

L’autonomie nécessite formation et accompagnement : les patients sont suivis, aidés, par une équipe infirmière dédiée qui réalise des visites à domicile d’installation, des consultations programmées de suivi, et garde un lien permanent physique ou téléphonique avec les patients. C’est grâce à l’implication forte de ces professionnels de santé qu’actuellement 30 à 35 patients réalisent eux même ce traitement complexe qu’est la dialyse à domicile, hémodialyse ou dialyse péritonéale.

 

Article précédent

Mur de la gratitude : place aux émotions positives

Un panneau recouvert de post-its colorés a été installé dans le hall d’entrée de l’Hôpital privé Drôme Ardèche. Une manière positive de clore ces semaines de...

Article suivant

Prostatectomie en ambulatoire : de nouvelles perspectives pour le bien-être du patient

La prostatectomie totale consiste à retirer la prostate des patients atteints de tumeur maligne. Elle intervient lors d’un cancer localisé ou localement...