Le Tour du monde en 80 jours, ou le changement différemment

Article le

S'inspirer d'un livre pour réunir, redynamiser et fédérer ses équipes autour d’un projet commun.

Le Tour du monde en 80 jours, ou le changement différemment

© Slava Bowman - Unsplash

Suite à des évolutions d’activité, le Directeur des soins de l’Hôpital privé du Vert Galant, David Bernier, s’est inspiré du célèbre ouvrage de Jules Verne pour réunir, redynamiser et fédérer ses équipes autour d’un projet commun.

Le Tour du monde en 80 jours - Jules Verne"80 jours pour tenter, changer, échouer, retenter et réussir", c’est la proposition qui a été faite aux équipes du service de médecine. Une proposition de voyage intellectuel de Tremblay-en-France à Tremblay-en-France, en parallèle de l’ouvrage de Jules Verne pour sortir des sentiers battus, initier un changement, remettre la cohésion et la communication au centre des équipes.  

“C’était une manière ludique d’aborder une situation de crise, de se fixer une date pour en sortir et s’y tenir tout en faisant participer tout le service de médecine, explique le Directeur des soins. Pour aborder ce voyage, nous avons organisé 4 réunions de service introductives, avec les équipes de jour et de nuit, ainsi qu’avec leurs contre-équipes. Ensemble, nous avons déterminé 8 étapes, exprimées sur une mappemonde, qui correspondent à chaque fois à une feuille de route.” 

Pour arriver à bon port, il a bien sûr fallu faire ses bagages. L’objectif ? Voyager léger et utile. Et pour ça, 3 types de bagages ont été imaginés :

  • Le bagage "Pratiques", afin de conserver ses points forts tout en travaillant ses points faibles, se délester du superflu, de l’inutile. Les outils proposés :
  1. Entretiens individuels pour faire le point sur chacune des pièces de ma valise ;
  2. 2. Analyse des pratiques individuelles :
    • audits de pratiques ciblées ;
    • plan individualisé de formations internes ;
    • point individuel à 6 mois.
  • Le bagage "Organisation", pour améliorer et uniformiser la prise en charge du patient. Les outils proposés :
  1. Remise à plat des règles basiques de fonctionnement ;
  2. Définition de 3 modes de prise en charge :
    • Médecine
    • Unité de Surveillance Continue (USC)
    • Soins palliatifs
  3. Suivi et accompagnement sur le terrain ;
  4. Staffs hebdomadaires ;
  5. Point individuel sur la continuité des soins.
  • Et le bagage "Vécu", pour que chacun se sente intégré au projet, que sa parole soit entendue. Une prise en compte qui afin de mieux construire sera déterminante pour la construction du service de demain. Les outils proposés :
  1. Espaces d’expression avec Lazo Ristic (psychologue) sur 4 thématiques :
    • Charge de travail
    • Bienveillance individuelle / Maltraitance conditionnée
    • Individualisation des soins : mythe ou réalité ?
    • Frontière curatif et palliatif : continuum ou rupture ?
  2. Réunions de services et prise en compte de toutes les problématiques

“Là, tous les soignants étaient invités à participer en écrivant des idées, des ressentis, etc. sur des post-it, ensuite déposés anonymement dans une “mood box” – un peu une boite à humeur –, et qui venaient agrémenter la mappemonde affichée dans la salle réservée au personnel, en fonction des escales du voyage”, raconte David Bernier

Ainsi, depuis Tremblay-en-France, en passant par Bombay, San Francisco ou Yokohama, a été mené un projet de conduite du changement de grande ampleur, ce qui a permis au service de soins de repartir sur de bonnes bases, de se retrouver et d’imaginer une nouvelle manière de travailler ensemble.

Article précédent

Les Soins de Suite et de Réadaptation vus par les patients

Les métiers des Soins de Suite et de Réadaptation, ce sont les patients qui en parlent le mieux.

Article suivant

Les joueuses de l’Olympique de Marseille se dépassent grâce à Ramsay Générale de Santé !

Le staff de la Clinique Provence-Bourbonne a accueilli l’équipe de football féminine de l’Olympique de Marseille.