Live Surgery au Congo : Des chirurgiens de l’Hôpital privé de l’Ouest Parisien et Saint-Martin s’impliquent

Article le

Juin 2019 marque une nouvelle étape dans l’engagement de médecins libéraux français de partager leur savoir en diffusant en direct la première opération de la hanche lors du Congrès de chirurgie Orthopédique et Traumatologique.

 

Lorsque le Dr Etienne Sallé de Chou décide, en 2016, de tout quitter pour partir deux ans en mission humanitaire avec son épouse et ses trois enfants au Congo, proches et amis craignent que sa carrière en France pâtisse de son absence.  Argument valable pour le faire renoncer à ce projet jugé dangereux dans cette région instable de l’Afrique ? Il n’en est rien. De retour à Caen, il a même fait des émules parmi ses confrères chirurgiens orthopédistes : le Dr Sylvain Leclercq exerçant comme lui à l’Hôpital Saint-Martin, Dr Jean-Noël Zivi (ancien de Saint-Martin) et Dr Fabien Wallach (chirurgien de la main de l’Hôpital privé de l’Ouest Parisien). Partageant les mêmes convictions, ils ont choisi de mettre leurs compétences au service de l’association GEM  Humanitaire, Groupe d’Études de la Main développé au sein de la Société Française de Chirurgie de la Main. L’opération de prothèse de la hanche réalisée en live à l’hôpital de Caen, lors du 2ème Congrès de Chirurgie Orthopédique Franco-congolaise à l’IF (Institut Français) Bukavu, représente une première qui mérite d’être soutenue et réitérée.

Pourquoi un tel investissement personnel ? Explications du Docteur Sallé de Chou

« En France, nous disposons d’équipements chirurgicaux performants et suivons des formations médicales de pointe ; il semble évident de vouloir transmettre à ceux qui n’ont pas cette opportunité. C’est le cas à l’hôpital Ciriri, où j’exerce lorsque je suis en mission, qui compte d'excellents chirurgiens et des équipes médicales dévouées. Notre plan d’action vise à les aider par une reconnaissance officielle de leur diplôme de formation continue et de créer un réseau de partage grâce à la télé médecine. Le Dr Wallach, qui y contribue déjà en pratiquant de nombreuses interventions et en formant sur place, nous a permis de bénéficier du soutien et des moyens techniques (notamment les prothèses en 3D développées par l’organisme Sano Celo dans le cadre du projet mondial « e-nable) de l’Institut Français Bukavu œuvrant au développement culturel et scientifique au Congo. » 

Article précédent

Octobre Rose : nos établissements se mobilisent

Les établissements spécialisés en cancérologie du groupe Ramsay Santé organisent des événements tout au long du mois d'octobre.