Mise en place de formations DPC en e-learning

Article le

Se former à son rythme, depuis son ordinateur personnel, selon ses dispositions et ses envies, c’est ce que propose le groupe Ramsay Générale de Santé avec son plan de formation en e-learning.

Mise en place de formations DPC en e-learning

E-learning ?

Il s’agit du recours aux nouvelles technologies multimédias pour améliorer l’apprentissage et faciliter l’accès à des ressources et les échanges à distance. La première expérience de formation de ce type dans le groupe remonte à la fin de 2018. « Deux sessions de trois à quatre heures ont été lancées et les retours sont tous positifs », indique le docteur Stéphane Locret, Directeur de la Recherche et de l’Enseignement de Ramsay Générale de Santé. Si les uns se félicitent de la souplesse de la formule, d’autres apprécient son dynamisme et tous reconnaissent le côté pratique de cette formule qui permet des évaluations immédiates. Vingt-cinq praticiens du groupe mais aussi des médecins extérieurs en ont bénéficié, cette formation en e-learning étant réalisée en partenariat avec Global Médical Santé qui en assure la construction pédagogique.

Une formation obligatoire

La loi oblige à se former tous les deux ans. On parle de DPC, développement professionnel continu, qui permet de maintenir et d’actualiser les connaissances et compétences ainsi que d’améliorer les pratiques. Ce programme s’adresse à tous les professionnels de santé, qu’ils soient anesthésistes, urgentistes, pneumologues… du groupe Ramsay Générale de Santé ou non. « Tous doivent régulièrement passer par des contrôles, des  évaluations et des validations pour continuer à exercer leur métier », souligne le docteur Locret. C’est avec l’aide du mensuel Le Concours Médical que les informations sont transmises auprès des médecins des spécialités concernées sur le contenu du programme de formation en e-learning.

Article précédent

Karima Wolff : portrait d’une psycho-socio-esthéticienne investie

Les patient(e)s de la Clinique de la Défense l’appellent Karima. Un prénom, associé à une silhouette gracile, une discrète fleur dans ses cheveux noués, qui...

Article suivant

Prise en charge du patient en situation de précarité souffrant d'obésité

L'Espace Médical Nutrition et Obésité a mis en place un programme, avec le soutien de l'Hôpital privé Dijon Bourgogne et de l'Agence Régionale de Santé...