Mur de la gratitude : place aux émotions positives

Article Par Ramsay Santé, le

Un panneau recouvert de post-its colorés a été installé dans le hall d’entrée de l’Hôpital privé Drôme Ardèche. Une manière positive de clore ces semaines de crise.

Mur de la gratitude : place aux émotions positives

Le "Mur de la gratitude" a été initié par Sophie Lantheaume docteure en psychologie et psychologue à l’hôpital.

Depuis trois semaines, un panneau recouvert de post-its colorés a été installé dans le hall d’entrée de l’Hôpital privé Drôme Ardèche (Auvergne-Rhône-Alpes). Le "Mur de la gratitude" a été initié par Sophie Lantheaume, docteure en psychologie et psychologue à l’hôpital. Une manière positive de clore ces semaines de crise.

Le mur de la gratitude offre la possibilité aux médecins, soignants et à tous les collaborateurs ou encore patients de l’établissement d’exprimer par écrit leur sentiment de gratitude. Anonymes ou signés, ces petits mots mettent du baume au cœur aux équipes.

"Faire ressortir les belles choses"

Alors que la crise sanitaire s’atténue peu à peu, l’heure est au bilan pour les équipes soignantes, et en particulier pour Sophie Lantheaume : "J’ai été affectée dans la filière Covid de l’établissement et j’ai vu à quel point ces semaines ont été éprouvantes pour les équipes : la fatigue, la peur d’être contaminé, l’accompagnement au deuil des familles de certains patients… Dans le même temps, j’ai constaté que ces deux derniers mois n’avaient pas fait émerger que des émotions négatives. Les soignants se sont sentis utiles, ils ont été extrêmement soudés. Nous avons donc voulu montrer que de belles choses pouvaient ressortir de tout cela". 
Sur les post-its, les destinataires des remerciements sont variés : médecins, généreux pizzaïolo du quartier, proches pour leur soutien, ou encore collègues pour leur dévouement. "Merci aux anonymes pour leur soutien, applaudissements et dons", "Merci aux agents de service pour leur bonne humeur" ou encore "Merci aux médecins qui nous ont soutenus et écoutés !" font partie des messages laissés sur le mur.

La gratitude : clé de voûte de la psychologie positive

"La gratitude n’est pas un simple remerciement, explique Sophie Lantheaume. C’est la traduction d’une émotion agréable qu’on décide de partager. Cela démontre notre aptitude à apprécier les aspects positifs du quotidien".
Et ses bénéfices ne s’arrêtent pas là… "Ce sentiment a un réel impact sur le bien-être physique, psychologique et social des individus. Des études prouvent que la gratitude est source de pensées qui améliorent la qualité du sommeil, diminuent l’anxiété, influent sur les relations sociales. C’est important de transmettre des émotions positives pour nous éloigner du biais de négativité* par lequel nous avons tendance à voir notre quotidien. On gagnerait beaucoup à l’exprimer plus souvent !"

* : Phénomène par lequel le cerveau perçoit davantage les éléments négatifs de son environnement.

Article précédent

Covid-19 : une lourde charge émotionnelle pour les soignants

Aujourd'hui, les hôpitaux reviennent peu à peu à un fonctionnement normal. Mais qu’en est-il des professionnels ? Comment tourner la page après une période...

Article suivant

Le Néphropôle, une structure dédiée à la prise en charge des maladies rénales

Le Néphropôle est une structure à taille humaine au sein de laquelle chaque patient est suivi par une équipe référente.