Octobre rose 2020 : se réinventer à l’heure de la Covid

Article Par Ramsay Santé, le

Les établissements de santé n’ont pas abandonné l’idée de poursuivre leurs campagnes de prévention et de dépistage, notamment autour d’Octobre rose.

Octobre rose 2020 : se réinventer à l’heure de la Covid

La distanciation physique, un geste barrière illustré par les parapluies octobre rose

À la Clinique des Cèdres, les équipes pluridisciplinaires ont redoublé d’imagination pour maintenir coûte que coûte la présence d’Octobre rose dans leur établissement. Maxime Diana, responsable de la communication de l'établissement, revient sur les belles initiatives de promotion de l’évènement qui lutte contre le cancer du sein.

Le ciel rose de parapluies présent durant tout le mois d'octobre à l'accueil de l'établissement

 

Voir la vie en rose

Anticipation et créativité ont été les leitmotivs de cette édition 2020 d’Octobre rose. « L’objectif était de pouvoir interpeller les visiteurs et professionnels de la clinique sans bouleverser leur quotidien et en respectant les gestes barrière, explique le responsable. Alors, très vite, nous avons trouvé des solutions alternatives pour pouvoir parler d’Octobre rose de manière différente. » Rassemblées autour de temps forts innovants, les équipes de l’établissement ont pu se préparer à ces adaptations dès le mois d’août.

Course digitale avec participation des soignants, installation de parapluies roses au sein de la clinique, mise en place d’une exposition photographique mettant à l’honneur les femmes qui se battent contre cette longue maladie : visiteurs et personnels ont vu la vie en rose, jusque dans leurs assiettes ! « En collaboration avec le self, nous avons élaboré un menu rose, s’amuse Maxime Diana. Saumon, pomelos sauce corail ou encore framboises et fraises Tagada : le code couleur a étonné et séduit tout le monde. »

Le menu rose du self de la Clinique des Cèdres, le mardi 6 octobre dernier

 

Les réseaux sociaux à la rescousse

Utilisés à bon escient, les réseaux sociaux constituent un formidable canal de communication. « Nous avons partagé et comptabilisé davantage de publications sur les réseaux sociaux que d’ordinaire, précise Maxime Diana. C’était le moyen le plus pratique et le plus responsable de mobiliser autour d’Octobre rose sans rassembler les foules. » L’une des installations les plus populaires sur les réseaux a été le ciel de parapluies roses installé dans l’accueil de l’établissement.

Pour cette édition toute particulière, les campagnes digitales ont eu un double objectif. « Pour booster la communication, des installations plutôt photogéniques et mêlant à la fois Octobre rose et la lutte contre la Covid ont été élaborées à plusieurs endroits dans l’établissement. On y abordait aussi bien la distanciation sociale que le développement durable en jetant son masque usagé à la poubelle. » Depuis le début du mois, chaque journée a été ponctuée par une nouvelle initiative. « La rentrée est compliquée pour tous. Nous souhaitions vraiment apporter un peu de positivité et de dynamisme à travers la double mission de lutte contre la Covid et de prévention autour du cancer du sein », conclut le responsable.

Octobre Rose et Covid-19, Gardons les bons réflexes !

Porter un masque et le jeter dans une poubelle après utilisation, se faire dépister

 

Dans ce contexte pandémique, les établissements de santé rappellent qu’il est primordial de continuer à réaliser des suivis médicaux et de participer à des opérations de dépistage, quelles que soient les pathologies observées.

Article précédent

Mieux connaître l’endométriose

Quels sont les causes et les symptômes de l’endométriose ? Comment la traiter ? Le Dr Ducoulombier, gynécologue-obstétricien à l’Hôpital privé Jean Mermoz ...

Article suivant

Obtention du label GRACE : une reconnaissance dans l’expertise de la RAAC

La Clinique du sport et de chirurgie orthopédique (Hauts-de-France) a reçu la labellisation GRACE (Groupe Francophone de Réhabilitation Améliorée après...