Portrait de Florence Bernard, infirmière… jusqu’au bout des doigts

Article Par Ramsay Santé, le

Rencontre avec Florence, Infirmière en salle de réveil à l'Hôpital privé Dijon Bourgogne.

Portrait de Florence Bernard, infirmière… jusqu’au bout des doigts

Florence est Infirmière en salle de réveil à l'Hôpital privé Dijon Bourgogne.

Quelle est votre fonction ?

Je suis infirmière depuis 1995. J'exerce aujourd'hui mon métier en salle de réveil à l’Hôpital privé Dijon Bourgogne.

Depuis combien de temps travaillez-vous chez Ramsay Santé ?

Jusqu’en 2012, je travaillais au service de soins intensifs en chirurgie à la Clinique de Fontaine-lès-Dijon qui a été rachetée par Ramsay Santé à la fin des années 90. Je n’ai plus quitté le groupe puisque lorsque l'activité de la clinique a été intégrée à l’Hôpital privé Dijon Bourgogne. 

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Depuis toute petite, je suis sensible au bien-être des autres. Je ne me suis pas vraiment posé de questions, devenir infirmière coulait de source pour moi ! Après mon bac littéraire, j’ai donc intégré l’Institut de Formation de Soins Infirmiers d’Auxerre
C’est une profession qui me ressemble car elle nécessite d’écouter, de conseiller, d’accompagner. En parallèle, elle offre un panel très large d’activités et de perspectives d’évolution. 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier/dans votre quotidien ?

En salle de réveil, on est un peu dans un monde à part. Je rencontre des patients différents tous les jours et suis très polyvalente dans mes missions. Aucune journée ne se ressemble ! 
Ce métier n’a pas que des avantages : le rythme est effréné, on est souvent fatigué… Mais malgré tout, du fait de sa taille, l’établissement offre une ambiance familiale qui nous porte jour après jour. Au sein des équipes, il y a du dynamisme, une réelle solidarité et un partage quotidien de connaissances et d’expériences. C’est très motivant !

Avez-vous une passion ?

J’adore cuisiner, en particulier les plats régionaux traditionnels (comme le poulet Gaston Gérard !)
Comme je passe le plus clair de mes journées en salle de réveil, j'ai besoin de me ressourcer le plus souvent possible dans la nature, lors de balades en forêt par exemple. 
Je recharge mon énergie en pratiquant le Pilates, la natation, la méditation ou encore la relaxation. 

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Ces dernières années, j’ai été formée au Toucher-massage© : une technique qui permet par le toucher et l'enchainement des gestes de détendre, rassurer et procurer du bien-être aux patients. Je le pratique déjà car j’aimerais qu’on accorde au bien-être une place plus importante à l’hôpital J’ai également reçu une formation en soins palliatifs et cancérologie et suis tutrice de plusieurs stagiaires. 
À l’avenir, j’aimerais amener la pratique de la méditation au sein de l’hôpital et des équipes soignantes.

Article précédent

Recyclage des biberons en maternité : une démarche responsable adoptée !

Les maternités du groupe Ramsay Santé peuvent désormais participer à une solution de recyclage des mini-biberons inédite !

Article suivant

Les Pères Noël verts de la Clinique Marcel Sembat

À l’Institut de l’Enfant de la Clinique Marcel Sembat, à Boulogne-Billancourt (92), les équipes s’affairent pour préparer les fêtes.