Portrait de Nathalie Devise, Infirmière

Article Par Ramsay Santé, le

Rencontre avec Nathalie, infirmière au centre SOS Mains du Médipôle Lyon-Villeurbanne.

Portrait de Nathalie Devise, Infirmière

Nathalie est Infirmière au centre SOS Mains du Médipôle Lyon-Villeurbanne.

Quelle est votre fonction ?

Je suis infirmière depuis 2003 et travaille actuellement au centre SOS Mains du Médipôle Lyon-Villeurbanne (Auvergne-Rhône-Alpes). Le service reçoit les patients qui doivent se faire opérer du membre supérieur : main, épaule ou coude, dans le cadre de prises en charge en ambulatoire. 

Depuis combien de temps travaillez-vous chez Ramsay Santé ?

Je travaille dans cet établissement depuis quinze ans. Il y a deux ans, plusieurs hôpitaux lyonnais ont été fusionnés et rachetés par Ramsay Santé. Je travaille donc pour le groupe depuis ce moment.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

J’aime le côté humain autant que l’aspect technique du métier d’infirmière. Auparavant, j’ai travaillé pendant sept ans aux urgences et apprécié particulièrement la réalisation des soins. À mon poste actuel, j’ai la chance de pouvoir conjuguer ces deux aspects car j’accompagne les patients de A à Z : je les accueille, les suis pendant toute la durée de la prise en charge jusqu’à leur sortie. 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier / dans votre quotidien ?

Je prends plaisir à proposer aux patients des prises en charge personnalisées et de qualité. Nos échanges sont souvent positifs et enrichissants. Il faut dire aussi que nous disposons d’une très bonne équipe : entre collègues, on se comprend, on a la même vision du travail et la même volonté de prendre soin de nos patients. Eux le ressentent et ils nous le rendent bien !

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Je souhaiterais continuer à me former en passant un DU d’hypnose. À l’hôpital, de plus en plus de chirurgiens délaissent l’anesthésie générale au profit de l’hypnose. Les patients en sont très satisfaits car ils sont moins ensuqués suite à l’intervention. Cela nous permet également d’aborder la chirurgie par le prisme de la communication positive pour les aider à gérer leurs angoisses… C’est quelque chose auquel j’aimerais beaucoup prendre part ! 

Avez-vous une passion ?

J’aime beaucoup la cuisine, particulièrement la confection de gâteaux ! 
Le sport tient également une place importante dans ma vie. Je cours, je vais à la salle… Quand je ne suis pas à l’hôpital, je fais de l’exercice !

Article précédent

L'hypnose pour surmonter la phobie de l'hôpital

Très embarrassante, la phobie de l'hôpital peut nuire à la santé de ceux qu’elle touche par limitation voire refus total d’un suivi médical.

Article suivant

Charlotte, entre détermination et inclusion

Le groupe Ramsay Santé œuvre pour l’inclusion de ces personnes aux parcours souvent extraordinaires.