Prostatectomie en ambulatoire : de nouvelles perspectives pour le bien-être du patient

Article le

La prostatectomie totale consiste à retirer la prostate des patients atteints de tumeur maligne. Elle intervient lors d’un cancer localisé ou localement avancé de la prostate, cancer le plus courant chez les hommes.

Prostatectomie en ambulatoire : de nouvelles perspectives pour le bien-être du patient

© D. Pissard

La prostatectomie totale consiste à retirer la prostate des patients atteints de tumeur maligne. Elle intervient lors d’un cancer localisé ou localement avancé de la prostate, cancer le plus courant chez les hommes, avec 71 000 nouveaux cas par an 1. Décryptage de ce procédé et ses avancées avec le Dr Guillaume Ploussard, urologue à la Clinique La Croix du Sud (Toulouse).

 

Une chirurgie modernisée grâce au robot

La prostatectomie totale est aujourd’hui réalisable grâce à la chirurgie assistée par robot, qui représente environ 40% des interventions 2.

 « Mini invasive, cette chirurgie permet de diminuer les douleurs post-opératoires et de récupérer plus rapidement. C’est une réelle avancée car cela offre une vision 3D magnifiée au chirurgien et protège mieux les fonctions urinaires et nerfs érecteurs ».

 

Une prise en charge allégée par l’ambulatoire

À la Clinique La Croix du Sud, cette technologie a permis d’ouvrir la voie à la prise en charge en ambulatoire 3. « Nous sommes l’un des rares établissements en France à proposer cette prise en charge. Dès 2015, nous avons mis en place un programme de Récupération Améliorée après Chirurgie (RAAC) pour favoriser le rétablissement du patient après l’opération, diminuer la prise de morphiniques ainsi que la durée d’hospitalisation ».

La clinique réalise en effet près de 120 prostatectomies par an, dont 20% en ambulatoire. C’est ce qui a poussé ses équipes médicales à mettre au point depuis 2 ans des séjours d’« hyper-préparation » pour ses patients.

Deux semaines avant l’opération, infirmiers, anesthésistes, kinésithérapeutes, etc. organisent des ateliers pour expliquer aux patients les modalités de l’opération et des soins postopératoires. Prise de sang, radio pulmonaire, entretien avec la diététicienne, remise des ordonnances pour les soins après l’opération, rien n’est laissé au hasard, pour préparer le patient et dissiper d’éventuelles angoisses.

« À travers la coordination entre médecins hospitaliers et infirmiers libéraux, nous mettons tout en œuvre pour que le patient puisse rentrer chez lui serein, l’après-midi qui suit son opération. » 

Le bilan de la prostatectomie totale en ambulatoire ? « Nos patients sont confiants et demandeurs de ce type de prise en charge. Beaucoup sont actifs dans leur vie de tous les jours et souhaitent récupérer rapidement après l’opération. 100% des patients interrogés deux jours après l’opération se déclarent satisfaits ». Un moyen pour ces patients d’aborder la prostatectomie avec plus de sérénité.

 

La chirurgie robotique

 

1 Source : prostate.fr
Source : has-sante.fr
3  Mode de prise en charge permettant la sortie du patient le jour même de son opération.

Article précédent

Le Néphropôle, une structure dédiée à la prise en charge des maladies rénales

Le Néphropôle est une structure à taille humaine au sein de laquelle chaque patient est suivi par une équipe référente.

Article suivant

La réalité virtuelle pour traiter les troubles anxieux

Depuis cinq ans, la Clinique de l’Escrebieux utilise la thérapie par la réalité virtuelle (TRV) auprès de ses patients-souffrants de troubles anxieux.