Le don de sang de cordon ombilical, un geste solidaire

Le don de sang de cordon ombilical, un geste solidaire

Générale de Santé est en France, à travers sa Fondation, l'un des principaux acteurs hospitaliers de la collecte de cellules-souches placentaires, pour aider les patients et les chercheurs. Prélevé dans les instants qui suivent la naissance, le sang contenu dans le cordon ombilical (habituellement jeté) peut guérir plus de 80 maladies, dont la leucémie.
Le don de sang de cordon est un geste solidaire anonyme, gratuit et indolore, pour la mère comme pour l'enfant.
Depuis cinq ans, ce geste a permis de transplanter 76 patients à travers le monde à partir de greffons de cellule souches prélevées dans les maternités du Groupe.
Ainsi, depuis la création de la Fondation Générale de Santé en 2009, plus de 12 000 prélèvements de cellules-souches de sang de cordon ont été réalisées dans neuf maternités du Groupe agrées.
Le don de sang placentaire est également important pour la recherche et permet la mise au point de nouveaux traitements en thérapie cellulaire. Grâce à la Fondation Générale de Santé, une trentaine d'équipes scientifiques (Inserm, CNRS, Institut Pasteur, CEA) bénéficient chaque année près de 5 000 échantillons biologiques pour les aider développer de nouveaux traitements.
Aujourd'hui, cinq maternités du Groupe poursuivent leur action en faveur du don de sang de cordon. Il s'agit des maternités des hôpitaux privés d'Antony, Armand Brillard, Marne-la-Vallée et de la Seine-Saint-Denis en région parisienne et de la clinique Sainte-Marthe à Dijon.