Le groupe Ramsay Générale de santé

Rechercher Mon espace personnel Ramsay Services

Anesthésie topique

Je vais avoir une anesthésie localisée sans piqûre (topique)

L’anesthésie topique consiste à déposer un produit anesthésiant au contact de la structure à anesthésier sans devoir recourir à une injection. Elle est développée notamment sur l’œil et la peau.

En ophtalmologie

  • Il est possible de réaliser une opération sur les yeux (par exemple, cataracte) par anesthésie topique : la suppression de la sensation douloureuse au niveau de la cornée est obtenue par l’instillation de quelques gouttes de produit anesthésique à la surface de l’œil.
  • Cette technique est facile à réaliser et rapidement efficace. Sa durée est de quinze minutes en moyenne. Elle permet une récupération rapide.
  • Cette technique anesthésique a pour effet d’insensibiliser la cornée, donc d’opérer sans douleur. En revanche, elle ne permet pas d’obtenir une immobilité de l’œil. Il est donc nécessaire que le patient soit coopérant. Si l’ophtalmologiste pense que ce ne sera pas le cas, il optera pour une anesthésie classique par injections autour de l’œil.

En anesthésie cutanée

Dans certaines circonstances (notamment chez l’enfant ou chez les patients qui subissent des piqûres et des ponctions à répétition, par exemple en cancérologie), on est amené à vouloir anesthésier la peau avant un acte douloureux (prise de sang, ponction…) grâce à une anesthésie topique.

  • Il est possible d’obtenir une anesthésie de la peau (jusqu’à 3 ou 5 mm de profondeur) en y appliquant une crème ou un patch.
  • Cette crème ou ce patch mettent longtemps à agir. Ils doivent être appliqués au moins deux heures avant l’acte douloureux.
  • La crème est appliquée sous forme d’une épaisse couche à l’endroit où l’aiguille sera introduite, sur une peau sèche, sans étaler. Puis, elle sera recouverte d’un pansement, le temps qu’elle agisse.
  • Les gestes douloureux concernés sont : toutes injections, toutes ponctions (y compris ponction lombaire et ponction de moelle, ponction de chambre implantable…), pose de cathéter, biopsies ; et quelques gestes dermatologiques superficiels (ablation de petites lésions bénignes comme un molluscum, un condylome).

En anesthésie muqueuse

Il est possible de pulvériser sur les muqueuses (bouche, nez, muqueuses sexuelles) un produit anesthésiant pour réaliser sans douleur certains gestes délicats.

* Nombre indicatif de naissances dans les 23 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/17.