Le groupe Ramsay Générale de santé

Rechercher

Mesure tension artérielle

Ma tension artérielle va être mesurée pendant 24 heures (Holter tensionnel)


Dans certains cas, chez un individu donné, la tension artérielle varie d’une consultation à l’autre et le médecin a du mal à savoir si son patient a ou non une hypertension artérielle. Il peut alors lui demander de porter un petit appareil qui va prendre sa tension régulièrement sur 24 heures, aussi bien pendant les activités que la nuit. C’est la « MAPA », encore appelée « Holter tensionnel ».

Mesure tension artérielle

Qu’est-ce que le Holter tensionnel ?

Le plus souvent, le diagnostic d’hypertension artérielle (HTA) s’établit facilement sur la constatation à plusieurs reprises, au cabinet du médecin, de chiffres de tension artérielle (TA) élevés, supérieurs ou égaux à 140/90 mmHg. Dans certain cas, elle varie d’un moment à l’autre, d’une consultation à l’autre, parfois en fonction de l’angoisse du patient… Dans ces cas, le diagnostic d’hypertension artérielle est plus difficile. On peut alors mieux préciser les chiffres de tension par des mesures répétées sur 24 heures en ambulatoire, c’est-à-dire dans la vie courante, soit par une auto-mesure tensionnelle (le patient prend lui-même sa TA selon un schéma précis), soit au moyen d’un enregistreur électronique de la TA sur 24 heures : c’est la Mesure Ambulatoire de la Pression Artérielle ou MAPA – encore appelée « Holter tensionnel » (par analogie au Holter de l’électrocardiogramme) – qui permet d’analyser la tension artérielle même la nuit.

Comment s’effectue l’examen ?

L’appareil est branché au cabinet du spécialiste : un brassard est posé au bras non dominant (gauche chez les droitiers, et inversement) et l’enregistreur est fixé à la ceinture ou suspendu à l’épaule par une sangle. Les enregistreurs électroniques sont de petite taille et non gênants. La mesure de la TA s’opère automatiquement toutes les 15 ou 20 minutes dans la journée, toutes les 30 minutes la nuit. Il est recommandé d’avoir une activité normale pendant les 24 heures, de noter ce qu’on est en train de faire, surtout au moment des prises dans la journée, de bien laisser le bras à hauteur du cœur lors des prises de TA (le bras pendant quand on est debout). L’appareil est rapporté au médecin après 24 heures d’enregistrement. La lecture automatisée et l’analyse par le spécialiste s’effectuent rapidement.

La définition de l’HTA est un peu différente avec la MAPA

Par définition, on est considéré comme hypertendu à partir de 140/90 mmHg. Avec la MAPA, les chiffres sont un peu moins élevés, car il n’y pas l’effet de stress du cabinet médical : 130/80 mmHg en moyenne sur 24 heures, 135/85 mmHg en activité, 120/70 mmHg pendant le sommeil. En effet, normalement, la TA baisse durant le sommeil.

Quand prescrit-on une MAPA ?

  • Lorsque l’HTA est limite ou variable d’une consultation médicale à une autre, avant d’affirmer l’HTA et de s’engager pour un traitement qui sera à vie ;
  • lorsqu’une HTA « blouse blanche » est suspectée : TA élevée au cabinet, normale en dehors ;
  • en cas d’HTA « masquée » : au contraire, la TA est normale au cabinet, élevée chez soi ;
  • pour déceler une hypotension orthostatique, c’est-à-dire une baisse trop importante (plus de 20 mmHg) en passant en position debout, ce qui peut s’observer spontanément ou chez les sujets âgés sous traitement ;
  • quand une HTA nocturne est suspectée, dans les syndromes d’apnée du sommeil ou chez les diabétiques.

* Nombre indicatif de naissances dans les 23 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/17.